Un havre de paix

Notre histoire

Pendant 65 ans à Genève, le Centre s’est consacré au service de la communauté internationale, d’abord en tant que lieu de rencontre d’étudiants du monde entier, puis progressivement en tant que prestataire de services offrant des installations de conférence, d’hébergement et de restauration à des prix abordables.

Mais ce n’est pas toute l’histoire. Ce calendrier montre l’engagement du Centre au cœur de la Genève internationale en tant que plate-forme de dialogue et d’échange entre les nombreuses nationalités et cultures attirées par la ville pour la diplomatie, la recherche, l’éducation, la réalisation personnelle et le bien-être. Des initiatives de nombreuses communautés différentes ont convergé vers le Centre depuis ses débuts, telles que la branche franco-suisse du mouvement anti-apartheid et le programme d’échange d’étudiants étrangers de l’église presbytérienne américaine.

Aujourd’hui, le Centre poursuit ses activités avec la même conviction et le même enthousiasme en accueillant des visiteurs du monde entier, en rassemblant les gens, en encourageant une atmosphère de chez-soi et en offrant des installations indispensables et accessibles à tous.

Qui était John Knox?

Un ministre et théologien écossais du XVIe siècle.

Il fut une figure majeure de la fondation du presbytérianisme en tant que mouvement distinct de la réforme protestante, un schisme du christianisme occidental initié par Martin Luther.

Le presbytérianisme a été influencé par Jean Calvin qui a développé la théologie réformée et John Knox, qui a étudié avec Calvin à Genève.

John Knox a dirigé la réforme protestante en Écosse et a joué un rôle déterminant dans l’élaboration d’une nouvelle confession de foi.

L’Eglise presbytérienne (USA), fondatrice du Centre, a donné le nom de John Knox au foyer qui allait un jour devenir le Centre que nous connaissons aujourd’hui.

Notre chronologie

1953
Le début

A l'instigation de Charles Tudor Leber, secrétaire général de son Board of Foreign Missions l’Eglise presbytérienne (USA), décide de créer un foyer pour étudiants à Genève. L’Assemblée générale constitutive est tenue le 23 avril. Ray Teeuwissen sera le premier directeur jusqu’en 1956.

Le Foyer John Knox s’installe dans un chalet à Malagnou (Genève).

1955
Inauguration

Le Foyer John Knox est officiellement inauguré les 6 et 7 juin. La première série de conférences débutent, animée par un pionnier du mouvement oecuménique, le théologien néerlandais Willem Visser't Hooft.

1958
Premiers séminaires

Paul Frelick, directeur du centre de 1958 à 1966, organise les premiers séminaires annuels spécialement organisés pour les étudiants d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine.

1961
Acquisition du terrain

L’Association acquiert un terrain au Grand-Saconnex dans le but de pouvoir mieux accueillir le nombre croissant de visiteurs et de demandes de services.

1962
Construction

Un nouveau foyer au Grand-Saconnex, conçu par l'architecte genevois Dominique Gampert, est en construction.

1963
Inauguration du Centre

La presse décrit le nouveau Foyer John Knox comme un complexe saisissant de pierre, de verre et d’angularité éclatante. Le contraste avec le grand chalet, érigé sur le site dans les années 1940, est saisissant. L’inauguration du Foyer a lieu le 21 juin 1963.

1964
Des visiteurs en toutes saisons

Le Foyer et son vaste parc bordé d’arbres attirent les visiteurs en toutes saisons.

1967
Nouveau directeur

Charles Harper sera directeur de 1967 – 1974.

1970
Margaret Flory

La grande salle de conférence est en construction. Elle sera nommée en l’honneur de Margaret Flory, oecuméniste et ardente défenseure des étudiants, puis directrice de la Commission sur la mission et les relations œcuméniques de l’Église presbytérienne américaine (COEMAR).

1973
Le Centre John Knox est en péril

L'Église presbytérienne des États-Unis est restructurée et le COEMAR est dissout. Le Centre John Knox est en péril sans son soutien financier, mais la force et la détermination de la communauté reposent sur un nouveau modèle qui constitue la base des activités actuelles du Centre: installations de conférence, chambres et services de restauration accessibles à tous.

Grâce à l’initiative du révérend Edmond Perret, secrétaire général de l’Alliance réformée mondiale, le Centre est géré pendant un an, sans soutien financier ni responsabilité vis-à-vis de la dette.

La clientèle initialement composée d’étudiants et de groupes religieux s’agrandit rapidement de manière à englober les communautés locales et internationales de Genève, des groupes humanitaires et éducatifs, des organisations non gouvernementales et intergouvernementales.

1974
Nouveau directeur

Michel Cluzel est nommé directeur. (1974 - 1981)

1980
Accueille de groupes et nouvelles locations

Le Centre accueille des groupes et loue des bureaux à d'autres organisations à but non lucratif à des prix inférieurs à ceux du marché. Certaines chambres sont rénovées selon les normes de l'hôtellerie. La commission des programmes du Centre est réactivée.

1981
Nouveau directeur

Jean-Jacques Bauswein est nommé directeur. (1981 - 1996) 

1993
Le Centre fête ses 40 ans

Le Centre fête ses 40 ansanniversaire et dédie officiellement le Flory Building à Margaret Flory

1998
Nouveau directeur

Marc Appel est nommé directeur. (1998 - 2018)

2003-2004
Le Centre fête ses 50 ans

Le Centre fête ses 50 ans. La rénovation des infrastructures est entreprise avec des contributions de la Commune du Grand-Saconnex, de la Loterie Romande et d’autres généreux donateurs.

2008
Décès de Lukas Vischer

Lukas Vischer, figure mondiale du mouvement oecuménique et meneur emblématique de la communauté du Centre John Knox pendant plus de 20 ans, décède à Genève.
Théologien, auteur et défenseur du dialogue œcuménique dans les églises chrétiennes du monde, soutien actif du mouvement « Témoigner ensemble à Genève », Lukas Vischer militait inlassablement pour que les églises assument leur responsabilité environnementale.

2017
Modernisation du Centre

Une réflexion stratégique est entamée en vue de moderniser le Centre afin d'honorer son passé et d'assurer son avenir dans un environnement concurrentiel.

2018
Nouveau directeur

Denis Muller est nommé directeur.

2022
Un havre pour le 21ème siècle

Une commission de pilotage est nommée pour organiser et développer une proposition d’aménagement du site avec des constructions de conception écologique et durables et la conservation du parc. La mission d’accueil du Centre reste au cœur du futur concept.

Two Events of the John Knox Center, in cooperation with Partner Organisations

Will man still govern machine or machine will govern man? Hopes and fears in the relation between humans and machines dominate the current vital debates and power struggles. Artificial Intelligence (AI) is the most important current machine-driver and symbol of the 4th Industrial Revolution: Is AI a key driver to reach the UN Sustainable Development Goals SDG’s? Or are we already so dependent on non-transparent AI devices that we lose our freedom and security? How can spirituality and faith help to find a constructive and balanced way of using AI without making it a new God?

Chaque événement a lieu un jeudi et dure de 17h30 à 19h30 au John Knox Center. Il comprend un discours d’ouverture, un panel et une discussion plénière.

S’il y a de l’intérêt, un groupe de travail peut être mis en place pour le suivi.

Chaque événement est organisé avec une organisation partenaire de la Genève internationale.

Contribution de CHF 20-. Le John Knox Center est bien accessible avec les transports publics (5 min à pied depuis l’OMS) et dispose d’un parking.

 

X